Le Mont Saint-Michel et son reflet dans l'eauLe Mont Saint-Michel et son reflet dans l'eau
©Le Mont Saint-Michel et son reflet dans l'eau|Pauline Vidinic
La Merveille de l'OccidentLe Mont-Saint-MichelEt sa baie

Le Mont-Saint-Michel et sa baie

Un site naturel époustouflant et une architecture hors du commun

Dans une grande pleine sablonneuse théâtre des plus grandes marées d’Europe s’élève un îlot rocheux granitique d’environ 960 mètres de circonférence et de 92 mètres d’altitude. C’est îlot, c’est le Mont Saint-Michel. Sur ce rocher se dresse une abbaye monumentale à l’architecture prodigieuse, dont les premières pierres furent posées il y a plus de 1000 ans ! Cet édifice, c’est le Mont-Saint-Michel.

Un peu d'histoire

Du Mont Tombe

Au Mont Saint-Michel

Avant de devenir le Mont Saint-Michel, le célèbre rocher granitique s’appelait le Mont Tombe, probablement parce qu’il avait la forme d’un tumulus ou tombeau romain.

Des sources historiques indiquent que les premières édifications sur l’îlot remonteraient au VIe siècle. La construction du Mont aurait commencé en 708.

Selon la légende, sous le règne du roi Childebert III (695-711), l’archange Michel est apparu en songe à Aubert, évêque d’Avranches, pour lui ordonner de construire un sanctuaire en son honneur. Mais pour convaincre Saint Aubert, il fallut trois apparitions de l’archange Michel. À la troisième apparition, ce dernier n’hésita pas à lui laisser sa marque de doigt sur le front, perforant même son crâne, comme on peut le voir à la basilique Saint-Gervais d’Avranches où il est exposé. Aubert se rendit alors à l’évidence : il ne s’agissait pas d’un rêve ! Il avait bel et bien une mission divine à accomplir : faire construire un oratoire en l’honneur de Saint-Michel.

Dès lors, le rocher est peu à peu surnommé Mont-Saint-Michel-au-péril-de-la-Mer. Malgré la situation de l’îlot, les sables mouvants et les marées menaçantes qui l’entourent, les pèlerins affluent très vite sur ce nouveau lieu spirituel où officient une douzaine de chanoines. De plus, la population des environs vient y trouver refuge pour échapper aux raids vikings. Un bourg se développe alors sur le roc et l’église se développe.

À partir de 966, Richard Ier de Normandie (943-996) y installe durablement une communauté de moines bénédictins – ces derniers sont restés sur le Mont jusqu’en 2001. L’église abbatiale est érigée sur la pointe du rocher en 1023.

Au fil des siècles, l’abbaye, aux frontières du duché de Normandie, doit se fortifier. Pendant la Guerre de Cent ans, l’armée royale s’y installe même pour prévenir une invasion anglaise. En parallèle, l’abbaye s’étend et sa célèbre « merveille » (le bâtiment de vie monastique d’architecture gothique) est construite dans la première moitié du XIIIe siècle. La construction de l’abbaye, qui s’est poursuivie du XIe au XVIe siècle, en s’adaptant à un site naturel très difficile, a été un tour de force technique et artistique.

Un temps laissé à l’abandon – et même transformé en partie en prison d’État – le monument a été restauré à la fin du XIXe siècle, avec l’ajout d’une flèche faisant culminer le Mont à 157,10 mètres.

Sources : Géo, Le Monde, Le Journal du Dimanche, Culturez-vous

Le Mont-Saint-Michel et sa baie

Au patrimoine mondial de l'UNESCO

Le « Mont-Saint-Michel et sa baie » sont inscrits en 1979 sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO, c’est un des premiers biens culturels français à y apparaître. Une vingtaine d’années plus tard, l’ensemble est une nouvelle fois classé, cette fois au titre du bien en série des « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France ». Cette double reconnaissance illustre la valeur universelle et exceptionnelle du site.

La baie du Mont-Saint-Michel

Les plus importantes marées d'Europe

D’une superficie d’environ 500 km², la baie du Mont-Saint-Michel s’étend entre Cancale à l’ouest (Bretagne) et Granville au nord.

C’est dans la baie du Mont-Saint-Michel que l’on observe le plus grand marnage en Europe : d’une amplitude moyenne de 10 mètres, il atteint 12 mètres en vive-eau moyenne, 15 mètres lors des vives eaux exceptionnelles. Ces coefficients sont accentués par la faible profondeur de la baie et l’effet barrière de la presqu’île du Cotentin.

Le marnage très important dans la région permet à une grande partie de cette baie d’être découverte à marée basse : jusqu’à 250 km² d’estran, de grèves et d’herbus.

Cet immense espace est spectaculaire ! La mer disparait à l’horizon et laisse place à un désert de sable au milieu duquel se trouve un sanctuaire imprenable : le Mont-Saint-Michel.  Ce spectacle est visible depuis différents points de vue situés entre Bretagne et Normandie. Les locaux apprécient particulièrement observer le « mascaret« , cette vague maritime remontant tout au long des estuaires. C’est le résultat de l’onde de choc entre la mer et les fleuves.

Les marées provoquent un brassage important des eaux, ce qui favorise la production biologique. Au rythme des plus grandes marées d’Europe, une faune et une flore toute particulière évolue d’heure en heure et au fil des saisons. Le secteur abrite ainsi une grande variété d’oiseaux et des phoques veaux marins.

Traversées de la baie

Une expérience unique en son genre

Vous souhaitez traverser la baie du Mont-Saint-Michel à pied avec un guide ? Nous vous proposons une liste de guides à contacter sans plus attendre !

Les guides sont des femmes et des hommes passionnés de nature. Cet amour, ils le transmettent volontiers aux nombreux « pèlerins » du jour. Tout au long des 7 km de traversée (14 km avec le retour), ils vous content les histoires d’antan, les légendes autour du Mont-Saint-Michel et du rocher de Tombelaine, et vous livrent de précieuses informations sur la géologie, la faune et la flore de ce paysage unique.


Découvrez toutes les merveilles de la

Destination Granville Terre et Mer

Dans la baie du Mont-Saint-Michel
Végétation en fleurs dans la lande tourbeuse des Cent VergéesVégétation en fleurs dans la lande tourbeuse des Cent Vergées
©Végétation en fleurs dans la lande tourbeuse des Cent Vergées|Katy Bion
Expérience Sophro Balade dans la forêt de La LucerneExpérience Sophro Balade dans la forêt de La Lucerne
©Expérience Sophro Balade dans la forêt de La Lucerne|Estelle Cohier
Portelet Bay à JerseyPortelet Bay à Jersey
©Portelet Bay à Jersey|Visit Jersey
Le port de pêche de GranvilleLe port de pêche de Granville
©Le port de pêche de Granville|Philippe Fauvel
Spectacle Des Marees Sur La Plage De Jullouville Credit Otgtm Pauline Vidinic 36675 1920pxSpectacle des marées sur la plage de Jullouville
©Spectacle des marées sur la plage de Jullouville|Pauline Vidinic
Sylvain Cléraux, gérant du Green MinigolfSylvain Cléraux, gérant du Green Minigolf
©Sylvain Cléraux, gérant du Green Minigolf|Estelle Cohier
L'Abbaye de La Lucerne d'Outremer et son étang au premier planL'Abbaye de La Lucerne d'Outremer et son étang au premier plan
©L'Abbaye de La Lucerne d'Outremer et son étang au premier plan|Estelle Cohier
Vue sur Tombelaine et le Mont Saint-Michel depuis les falaises de Champeaux et de CarollesVue sur Tombelaine et le Mont Saint-Michel depuis les falaises de Champeaux et de Carolles
©Vue sur Tombelaine et le Mont Saint-Michel depuis les falaises de Champeaux et de Carolles|Estelle Cohier
Vue sur la baie du Mont Saint-Michel à marée basse depuis les falaises de ChampeauxVue sur la baie du Mont Saint-Michel à marée basse depuis les falaises de Champeaux
©Vue sur la baie du Mont Saint-Michel à marée basse depuis les falaises de Champeaux|Philippe Fauvel
Expérience Birding Zen - Birding Mont-Saint-MichelExpérience Birding Zen - Birding Mont-Saint-Michel
©Expérience Birding Zen - Birding Mont-Saint-Michel|Maxime Coquard - BestJobers
Les dunes de Bréville-sur-Mer, site naturel protégéLes dunes de Bréville-sur-Mer, site naturel protégé
©Les dunes de Bréville-sur-Mer, site naturel protégé|Estelle Cohier
La vallée du Lude baignée de soleilLa vallée du Lude baignée de soleil
©La vallée du Lude baignée de soleil|Alexandre Lamoureux
Fermer