Granville, premier port coquillier de France

A l'image des Normands qui vivent ici, le port de Granville vit en toute humilité. Il est néanmoins le premier port coquillier de France et approvisionne  toute l'Europe en coquille Saint-Jacques, bulots, araignées de mer, homards, palourdes, huîtres, etc.

Le phare comme point de départ

Pourquoi ne pas commencer votre découverte du port de Granville auprès du phare du Cap Lihou et du sémaphore ? Après tout, ces deux bâtiments font partie intégrante de l'histoire de la cité maritime. Non loin, vous apercevrez aussi les casernes du Roc qui ont accueilli différents régiments d'infanterie de marine.

Le saviez-vous ? Pendant l'occupation allemande, afin de camoufler le phare aux yeux des Alliés, il a été entièrement repeint en vert !

Profitez de la vue panoramique en passant par le GR223, autrement dit le sentier du littoral, en direction du sud. En descendant, vous longerez une petite maison de pierre. Loin d'être une ancienne habitation, il s'agit en fait d'un four à rougir les boulets, témoin à lui seul de l'importance militaire du Roc de Granville et de l'histoire de l'artillerie française. En bas du chemin, vous atteindrez les quais.

Un port de pêche dynamique

Depuis la cale de radoub jusqu'au village du Marité, d'un bout à l'autre de la rue du Port, vivez au plus près l'ambiance portuaire de Granville. Quelques navires à sec révèlent leurs dessous du côté ouest du port. Grâce à cette cale à la forme remarquable, les artisans spécialistes de la marine peuvent mettre à sec d'énormes navires afin de les chouchouter sous toutes les coutures. Tout comme pour l'ensemble de l'avant-port, cet espace se vide et se remplit à chaque marée.

Longez alors les quais de l'avant-port où les bateaux s'endorment sur les fonds à marée basse. Vous atteindrez alors la criée où les professionnels échangent leurs ressources.

En vous synchronisant avec l'heure de l'ouverture des portes à flots, vous aurez plus de chance d'apercevoir la débarque des bateaux de pêche rentrant au port.

Dans le bassin à flot, les coques sont toujours à l'eau. Amarrés le long des quais, les plus grandes embarcations du port stationnent dans cette partie toujours immergée grâce aux portes à flots. On y aperçoit les vedettes assurant votre voyage vers l'archipel de Chausey ou bien vers les îles anglo-normandes. Il y a souvent un caboteur pas très loin qui se verra chargé de matériaux en direction d'autres pays d'Europe. Le manège des grues a toujours quelque chose de fascinant quand on les observe avec attention. Non loin, le Marité, témoin historique du passé Terre-Neuvas, dresse fièrement ses trois mâts en attendant d'embarquer les marins d'un jour en direction de Chausey ou dans la baie du Mont-Saint-Michel. Et bien sûr, les navires de pêche sont majoritaires dans ce bassin. Certains utilisent les chaluts, d'autres les casiers ou les dragues. Et si c'était l'occasion de réviser comment se pêche chaque espèce et à quelle saison ? Si vous avez un doute, participez à la visite guidée Granville maritime et portuaire organisée par l'Office de Tourisme Granville Terre et Mer.

Le véritable emblème du port de Granville est le bulot. Reconnu par une IGP témoignant du savoir-faire de la filière, le bulot de la Baie de Granville se déguste souvent ici à l'apéro accompagné d'une simple mayonnaise faite maison. C'est le localement célèbre "bulot-mayo" ! Impossible de repartir de Granville sans avoir au moins déguster un de ces petits trésors ! D'ailleurs, il suffit de traverser la rue du Port pour trouver un bonne adresse pour les savourer.

Granville, port de plaisance et de loisirs nautiques

Le port de Granville, c'est aussi la plaisance, le tourisme et les loisirs. De la gare maritime au Centre Régional de Nautisme de Granville (autrement dit l'école de voile), en profitant de la promenade face aux pontons, vous aurez sans doute vous aussi des envies d'évasion.

Embarquez pour les îles

Qu'elles soient anglo-normandes ou non, toutes les îles sont synonymes d'exotisme et de ressourcement. Depuis la gare maritime située au bout de la rue des Îles,  non loin de la capitainerie, vous pourrez embarquer sur l'une des vedettes à destination de petits paradis naturels.

L'Archipel de Chausey

Chausey est un archipel très morcelé composé d'un multitude d'îlots s'étendant sur une dizaine de kilomètres. L'île maîtresse, la Grande Île, est facilement accessible au moteur ou à la voile grâce aux nombreux prestataires présents ici. Les Vedettes Jolie France assurent quant à elles le transport de passagers, formule la plus simple et confortable pour qui souhaite découvrir Chausey. Mais attention, chaque sortie dépendra forcément des marées et de la météo. Renseignez-vous à l'Office de Tourisme.

Jersey, Guernesey, les îles anglo-normandes

Et si vous partiez en Anglettere à la journée ? Grâce à la compagnie Manche Ile Express, partez à la journée ou  plusieurs jours pour Jersey, Guernesey, Serq ou Aurigny,. Exotisme british assuré !  A ce propos, on vous conseille la lecture de l'article sur une journée à Jersey.

Naviguez quelque soit votre niveau

En observant ces navires de toutes tailles et de toutes sortes, vous aurez sûrement des envies d'aventures maritimes vous aussi. Et si vous vous lanciez ? Les plaisirs de la voile et des sports nautiques en général sont accessibles à tous à Granville. Que vous souhaitiez partir en croisière accompagné d'un skipper expérimenté ou que vous souhaitiez vous-même tirer des bords sur un catamaran, n'hésitez pas à vous renseigner sur ce que vous pourriez faire pour ressentir les embruns comme les marins d'ici. Vous apercevrez également quelques vieux gréements en bois qui, en plus de vous amener vers des lieux magiques, vous transportent aussi dans l'Histoire !

Et pour le retour ?

Si vous devez retourner au point de départ alors que vous venez de terminer votre balade près du port de plaisance, passez alors par le centre-ville. Vous vous laisserez peut-être tenté par une petite pause gourmande, qui sait ? Remontez ensuite par la rue des Juifs qui démarre près du Casino. En haut de cette rue "des artistes", vous arriverez à la Haute-Ville et pourrez faire un petit crochet le long des remparts avant de reprendre la direction du phare.