Malo Esnouf granville pêcheur homards

« Être heureux dessus, être sur un bateau, je rêve d'eau, mais d'océan. Ah! L'océan, pêcher des poissons dedans » les paroles de cette célèbre chanson de Laurent Voulzy auraient pu être écrites pour lui. Ce gamin du haut de ses 19 ans est tombé amoureux de la pêche à 14 ans lors d’une première marée à Chausey où il a eu l’opportunité de faire la relève de casiers à homards avec Philippe Thevenin.

Après avoir obtenu son Bac Pro pêche au lycée maritime de Saint-Malo, il embarque à bord du Joker, patronné par Pascal Thevenin. Depuis un an et demi, il pêche le tourteau, l’araignée, le homard… et le bulot. Il vit au rythme des marées.

Cet avranchinais et granvillais de cœur, a même décidé de s’installer sur le port de pêche pour ne jamais être déconnecté de la mer.

Malo Esnouf pecheur Granville port de peche Granville

« La mer pour moi, c’est la liberté » déclare-t-il

La pêche durable est une conviction chez Malo. Elle permet des prises ciblées sur les espèces recherchées et d’assurer une traçabilité complète depuis la zone de pêche jusqu’au point de vente à la criée.

« Prendre soin du produit est essentiel. Je pense que certains engins de pêche, comme les casiers pièges, devraient être interdits car ils détruisent tout et ne laissent aucune chance au homard » confie-t-il.

Quand il est en congés comme au mois d’août, période calme pour les pêcheurs, il passe son temps sur l’archipel de Chausey à pratiquer son loisir préféré « La pêche ».

Son rêve est de patronner un petit bateau de pêche. Il a d’ailleurs déjà fait sa demande de licence. Son endroit de pêche de prédilection est le sac à l’aviron à Chausey…Chuttt, c’est un secret !

Conseil du pro ! 
Selon lui, avant d’acheter un crustacé, que ce soit un homard, des bulots, une araignée, se renseigner de la provenance du produit. Les consommateurs ignorent le plus souvent l'origine de ce qu'ils trouvent dans leur assiette. C’est regrettable.

 

 

« Chaque jour est différent, il n’y a aucune monotonie dans le métier de marin pêcheur et c’est ce qui me plait ! C’est une surprise au quotidien  »