Connaissez-vous le sentier de grande randonnée 223 (GR® 223) qui longe le littoral normand de la côte fleurie au Mont-Saint-Michel, en passant par la côte de Nacre et tout le Tour du Cotentin ? Communément appelé “Sentier des Douaniers” - ce chemin servait à la surveillance des côtes pour éviter ou limiter la contrebande avec les îles anglo-normandes jusqu’au début du 20e siècle - le GR 223 traverse la Destination Granville Terre et Mer du nord au sud pour le plus grand bonheur des randonneurs, marcheurs et autres promeneurs avides de beaux paysages, de nature préservée et d’air iodé.

Crédit photo de couverture : Thomas JOUANNEAU.

Découvrir le tronçon nord du GR 223 : du Havre de la Vanlée à Granville

Le tronçon sud part de Granville, la Monaco du Nord, pour rejoindre les falaises de Carolles et Champeaux via un parcours de 20 km entre mer et nature. Vous y découvrirez de magnifiques paysages, dont voici un aperçu :

1) La piscine d’eau de mer de Saint-Pair-sur-Mer

Construite en 1967 et située près du casino, face à la rue Saint-Pierre, la piscine d’eau de mer de Saint-Pair-sur-Mer fait partie des trois piscines naturelles de de la Destination Granville Terre et Mer, qui font la joie des nageurs, même à marée basse. Crédit photo : Estelle COHIER.

2) Les villas balnéaires de Saint-Pair-sur-Mer

Avec l’avènement, au 19e siècle, de la mode de l’air marin et de ses bienfaits, et de celle des bains de mer pour le plaisir - Le 1er arrêté sur la police des bains de mer est signé le 1er juin 1873 – et avec la mise en service des lignes de chemin de fer Paris > Granville en 1870 et Granville > Sourdeval en 1908 (qui dessert la gare de Saint-Pair-sur-Mer), de nombreuses villas pour personnes fortunées sont construites en plein bourg puis de plus en plus vers le front de mer. La Croisette, les Iris, le Chalet des Pins, le Belvédère... Venez admirer ces grandes et belles maisons à l’architecture si caractéristique du style balnéaire. Crédit photo : Philippe FAUVEL.

3) L’embouchure du Thar à Kairon

Fleuve côtier long de 24,8 km, le Thar prend sa source à l’est de La Haye-Pesnel et se jette dans la mer au niveau de Kairon (commune de Saint-Pair-sur-Mer). L’embouchure du Thar est un lieu écologiquement très riche où se rencontrent la terre et la mer, l’eau douce et l’eau salée. Le site accueille un grand nombre d’espèces végétales et multitude d’espèces d’oiseaux. C’est également un lieu très prisé des surfers et autres adeptes du stand up paddle qui s'adonnent aux plaisirs de la glisse. Crédit photo : office de tourisme de Granville Terre et Mer.

4) Le port du Lude à Carolles

Son nom est trompeur, car le port du Lude n’accueille aucun bateau ! Cependant, ce "port" naturel et sauvage servait autrefois aux contrebandiers de Jersey, par beau temps et de nuit, pour y décharger leurs marchandises à l'abri des regards. Aujourd’hui, c’est surtout un magnifique lieu de promenade, apprécié des randonneurs, mais aussi des géologues et des pêcheurs de crevette. Crédit photo : Alexandre LAMOUREUX.

5) Les cabanes Vauban de Carolles et Champeaux

Postes de guet mis en place au 17e siècle et situés le long du littoral, les cabanes Vauban sont ainsi nommées en référence à l'architecte militaire Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707), chargé par Louis XIV de fortifier les côtes françaises face à la menace anglaise. Sur la portion de 2 km qui sépare la cabane Vauban de Carolles de celle de Champeaux, le GR223 prend des allures de sentier de montagne avec d’importants dénivelés, et offre une vue imprenable sur le Mont Saint-Michel et sa baie ! Crédit photo : Estelle COHIER.

6) Les falaises de Carolles et Champeaux

Sauvegardées depuis 2001, les falaises de Carolles et Champeaux présentent une grande diversité écologique mais également un intérêt paysager intéressant en raison du magnifique panorama qu’elles offrent sur la Baie du Mont-Saint-Michel. Selon la légende, c’est Édouard Herriot, homme d’état français, figure de la IIIe République, qui aurait déclaré, marchant sur ces falaises : « C’est le plus beau kilomètre de France ». Une citation ensuite reprise par Dwight Eisenhower, Général de l’Armée Américaine pendant la Seconde Guerre Mondiale. Crédit photo : Estelle COHIER.