Nous revenons vers vous suite à l’allocution du Président et les conséquences du confinement pour le mois d’Avril.

Comme suite à un échange avec la Préfecture de la Manche conformément aux informations transmises par le ministère en fin de matinée, il est nécessaire d’appliquer ces règles à partir de samedi 3 avril.

Pour les hébergements touristiques

Les séjours d’agréements ne sont plus autorisés à compter de ce samedi à partir de 19h00.

  • Les longs séjours, de 4 semaines minimum,  à partir de ce weekend jusqu’au 02 mai (à confirmer) sont possibles pour tous les départements.
  • Les locations pour motifs professionnels et impérieux avec contrats à l’appui et attestations sont également autorisés.

Les annulations :  le confinement est un cas de force majeure ce qui signifie que les Conditions Générales de Ventes ne s'appliquent pas.

  • Vous devez contacter vos clients pour procéder aux annulations avec une demande de report de date ou effectuer un remboursement.
  • Les annulations sont valables à ce jour jusqu’au 8 mai (car les vacances de la première semaine de mai sont annulées).

Les contrôles : attention, toutes réservations à partir du lundi 5 avril jusqu’au 2 mai sont passibles d’une amende pour vous et les clients.

Pour rappel  les informations officielles sont sur la page web du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Fermeture des gîtes ERP type L (avec salle à usage multiple), 16 personnes et plus

  • Malheureusement, ces gîtes restent fermés

Pour les espaces divers, culture et loisirs

L'article 45 du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020 est modifié par le décret n°2020-1454 du 27 novembre 2020 dont les dispositions sont les suivantes : il sera autorisé d’accueillir du public pour : Chapiteaux, tentes et structures ; Salles de danse et salles de jeux ; Musées, salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle (scientifique, technique ou artistique, etc.), ayant un caractère temporaire.

Pour les restaurants

Il est à noter selon l’article 40, du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 « par dérogation, les établissements mentionnés au présent I peuvent continuer à accueillir du public pour leurs activités de livraison et de vente à emporter ».