La Ferme en Folie propose aux enfants, de 2 à 14 ans, plus de 150 rendez-vous sur 15 communes de Granville Terre et Mer. Comme Festi Récré proposé à Pâques, ce sont deux évènements orchestrés par l’Office de Tourisme de Granville Terre et Mer, pour animer le territoire pendant les vacances scolaires, hors saison. Mais le but premier, est surtout d’attirer de nouvelles clientèles sur notre Destination, considérant aussi que les jeunes festivaliers d’aujourd’hui seront les consommateurs de demain.

Pour cette 6ème édition, Le Festival a renforcé son positionnement d’ECO FESTIVAL, en prenant en compte la démarche durable dans l’ensemble des ateliers proposés. La cohésion sociale et la solidarité entre les générations est en effet une des finalités de la Ferme en Folie. De nombreux ateliers sont proposés où la famille est au centre avec des activités de partage, de transmission des gestes d’autrefois, de bonheurs simples à vivre en famille et ensemble.

Malgré le contexte sanitaire, le bilan est très bon pour cette édition qui a eu la chance de pouvoir se dérouler.

Quelques chiffres

  • 2300 festivaliers accueillis 
  • 39 partenaires dont 8 nouveaux (l’Arbre à contes, Les Pas du Guide, la boutique Ouiziou, Le Potager Bio de Jeremy, l’Association Rêver réalité, Julie Potier Sophrologue, Lebon miel de la baie et Le Théâtre de la Presqu’île)
  • 150 rendez-vous – sur les 16 communes de la Destination Granville Terre et Mer.
  • 93% de taux de remplissage (c’est la meilleure année depuis la création)

Facebook

  • 783 abonnés contre 565 en 2019 soit 218 acquis cette année.
  • 17 000 personnes atteintes (+ 3000 qu’en 2019) / 26 985 vues sur l’ensemble des publications.

Cette année un sponsoring a été mis en place, du 2 au 18 octobre pour promouvoir le festival afin d’acquérir de nouveaux festivaliers, les personnes habitant en Ile de France, Normandie, Pays de la Loire et Bretagne ont reçu sur leur page Facebook la publicité du Festival.

  • 135 042 personnes touchées dont 41 377 d’Ile de France, 26 048 de Basse-Normandie, 22 080 en haute Normandie et 24 032 en Pays de la Loire.
  • 4 543 personnes ont cliqué sur le lien, soit 3.36 % des personnes atteintes.

Opération réussie, augmentation de la fréquentation par les vacanciers.

Instagram

  • 20 299 apparitions dans les fils d'actualité des utilisateurs sur 3 jours. Un score très satisfaisant !

Origine des festivaliers

Des enfants du territoire Granville Terre et Mer, mais aussi de la Baie du Mont Saint Michel et de toute la Manche ont ainsi pu profiter du festival. Hors département, ce sont des vacanciers originaires de la région parisienne, Bretagne et des Pays de Loire.

Les excursionnistes et les vacanciers représentent 49% des festivaliers. Les vacanciers sont en augmentation de 6% par rapport à 2019.

Retombées presse

Comme chaque année, le festival a bénéficié d'une belle couverture presse, radio, web, au niveau local, mais aussi au niveau national. Deux accueils presse nous offrent une visbilité très en affinité avec noter cible :

  • Le Magazine La Croix a participé aux ateliers  le 28/10/2020
  • La journaliste Sophie Kernen accompagnée de son mari et de ses enfants a été accueilli en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme de Normandie et Latitude Manche sur la thématique « La Normandie en famille » du samedi 17/10 au 24/10 pour différents médias web : https://jumeauxandco.com/ https://tourismeenfamille.com/  , https://family-vip.com/

Retombées économiques

  • Le festival a généré 17 500€ de recettes chez les partenaires participants, pour les ateliers payants.
  • Augmentation des hébergements marchands de 10% par rapport à 2019.
  • 87% des festivaliers ont découvert de nouveaux prestataires sur notre territoire. L’OTI confirme son rôle de promotion de la destination.
  • Le festival a permis d’apporter de nouvelles ventes ou des promesses de futures visites dans vos établissements .

Des choix budgétaires durables

Nous avons pris la décision de ne pas imprimer de programme papier cette année, pour renforcer notre positionnement durable et rationnaliser nos éditions print. Le site Internet a été doté de nouvelles fonctions pour retrouver plus facilement les animations, la version print était disponible sur différents outils de communication (Facebook, sites internet…). Pour 91% des personnes interrogées, l’absence du programme papier est bien accueillie.