Emprunter les routes du rétro-littoral, s’enfoncer dans un écrin de verdure pour pénétrer au cœur de l’âme secrète de l’Abbaye de la Lucerne. Partons à la rencontre de Virginie Parmentier-Thébault !

Bretonne d’origine, bigoudène pour être plus précise, elle est tombée amoureuse de la Manche et plus particulièrement de la Destination Granville Terre et Mer en 1993. Une découverte qui la décide à ne plus quitter cet endroit. Elle guide sa première visite de l’abbaye à l’été 1994 et y consacre l’ensemble de ces études avant d’y être embauchée en 1998.

Virginie Parmentier est animée par ce lieu qui est pour elle, est pur, ensoleillé et serein.

Quelle est la création ou l’évènement dont tu es le plus fière ?

Ma fierté est d’avoir monté les projets de restauration pour la Fondation : la façade de l’église abbatiale terminée en 2004, le clocher en 2010 et le colombier en 2012. Relancer la restauration m’a animé. C’est Pascal THOMAS, maçon depuis 30 ans à l’abbaye, qui a mené ses travaux et m’a transmis ses précieuses connaissances. La grande voûte située dans le chœur a été montée de 1995 à 2002 à raison d’une travée par an. C’est grâce aux dons et aux legs ainsi qu’aux entrées des visiteurs que cette grande voûte a pu être reconstituée.

Si tu étais un endroit dans l’Abbaye.... Ce serait :

La verrière dans le chœur.

Selon toi, qu’est ce qui fait la particularité du lieu ?

Sa lumière, ce mur complètement évidé d’une verrière qui laisse transparaître les arbres derrière, …Cette ouverture sur l’extérieur est unique. C’est authentique, serein et apaisant.

As-tu un souvenir, une image, une anecdote que tu souhaites nous partager ?

Au 6ème mois de ma première grossesse, je montais encore sur l’échafaudage pour aller rejoindre Pascal qui restaurait la voûte dans le chœur. J’aime prendre de la hauteur et toucher les pierres habituellement inaccessibles. C’est un privilège. Des échanges privilégiés se créent et à ce moment-là précisément, je sais pourquoi j’aime tant travailler à la Fondation : l’émotion se mêle à l’intellectuel.

Pour la visite commentée de l’abbaye, combien de temps faut-il compter ?

Une heure est nécessaire pour la visite commentée, tous les mardis et tous les mercredis à 10h30 du 11 juillet au 30 août. Après la visite, les participants peuvent rester flâner dans ce lieu magique.

Et la boutique de l’abbaye, elle est riche et particulière, peux-tu m’en dire un peu plus ?

Notre boutique est composée de produits monastiques et artisanaux. L’objectif est de mettre en avant le savoir-faire des religieux, des artisans manchois et les études spécifiques en relations avec l'Abbaye de La Lucerne.

Maintenant, en tant qu’amoureuse de la Destination Granville Terre et Mer, peux-tu nous partager tes lieux préférés, tes coups de cœurs ?

Si tu étais …

Une spécialité locale ? Je serai une boisson, une bière… l’écume des falaises, mon cœur balance entre l’IPA et la Triple. C’est le cœur qui parle.

Ton point de vue préféré ? Je serai les salines, le bout du monde où je me promène en famille très régulièrement. Apprendre à être dans la nature, à l’approcher, la vivre, la sentir… C’est ce que j’aime dans cet endroit.

Une activité ? La marche à pied sans aucune hésitation et plus particulièrement dans la forêt de La Lucerne, avec mes chiens.

Une saison sur notre destination, tu serais … et pourquoi ?

Le printemps car c’est la renaissance. C'est la saison du renouveau de la nature, le chant des oiseaux, les bourgeons en fleurs. La nature est magnifique, explose et annonce la saison avec la réalisation des projets mis en place durant l’hiver.

Tes bonnes adresses gourmandes ?

- Parfum Poivre  à Granville :  une véritable expérience culinaire.

- Mer et Saveurs à Granville pour son kadaïf de langoustines, on dirait des cheveux d’ange.

L’endroit où tu aimes boire un verre ?

Le Sound à Chausey, le panorama y est magnifique.

Les temps forts de 2017 à l’abbaye de La Lucerne d’Outremer

- Le tournage de l’émission des « Racines et des Ailes » est un véritable cadeau sur les deux sites de la Fondation Abbaye de La Lucerne d'Outremer, le château de Pirou et l’abbaye de La Lucerne dont elle est propriétaire.

- La reconstitution de la galerie nord du cloître : l’étude sera rendue pour fin juin et l’aboutissement de ce projet pour 2018/2019.

- La Saint-Olaf les 29 et 30 juillet, messe sonnée par les trompes de chasse le 29/07, marché viking et normand tout le week-end avec démonstration d’armes, conférences et vie de camp viking.

- Le 15 juillet : Concert d’ouverture du 10ème anniversaire du Festival Musical organisé par l’association des Amis de l’Abbaye de La Lucerne, « la Messe Sainte-Cécile » écrite par de Charles Gounod, amis des DUBUFE, à l'Abbaye de La Lucerne.

- Première édition du festival VIA AETERNA dans la baie du Mont-Saint-Michel organisé par le groupe Bayard Presse avec deux concerts donnés à l'Abbaye de La Lucerne : les « Vêpres de la Vierge » de Monteverdi le 22 septembre et la « Messe de Granville », composition de musique sacrée contemporaine le 23 septembre.

 

Découvrez la boutique avec ce diaporama !