Stand-up paddle, wind-surf, surf ou encore le Paddle Yoga, font partie des disciplines que Nicolas pratique régulièrement sur notre Destination, tout au long de l’année, en fonction du vent. Et sa passion est communicative. Rencontre.

Quelles disciplines pratiquez-vous ?
Toutes les disciplines du stand-up-paddle : race, surf, balade, en rigide ou gonflable, avec foil et depuis quelques temps le paddle yoga. J’adore l'océan depuis tout petit, jouer avec les éléments, c'est fort en énergie. C'est une relation particulière, l'eau me permet de recharger mes batteries. Je pratique le plus possible et toute l’année. C'est un sport bien sûr, mais c'est aussi un état d'esprit.
Nous avons la chance d'avoir une région qui offre des spots très différents selon les marées. Nous avons des spots plats et sécurisants à marée basse comme à Coudeville-sur-Mer, Jullouville, Donville les Bains. Parfait pour la pratique des débutants ou pour le free-ride ou le free-style. On peut y faire des figures rapides. Ces sites permettent également d'y aller en famille avec la plage, c'est sécurisant. La Destination offre un panel de vents très différents.
A marée haute, nous avons des spots à vagues comme à Saint-Pair-sur-Mer, à Bréhal, au Havre de la Vanlée. On y trouve des vagues pour le SUP, le surf et le windsurf.
L’essentiel pour moi est de me faire plaisir quels que soient le support et les conditions.

Que vous apporte cette pratique ?
C'est une manière de me ressourcer. De trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale. J'ai la chance de pouvoir pratiquer en semaine et de garder ainsi du temps pour ma famille. D'ailleurs, je remercie mon épouse de contribuer à cet équilibre.
Et puis, surfer permet de rencontrer des gens et de se faire des amis. Des sportifs avec qui on navigue ensemble pour plus de sécurité, mais aussi des photographes comme avec Vital par exemple, nous partageons des sessions et nous avons un échange de regard intéressant sur le surf et l'océan.

Que ressent-on quand on surf ?
Quand toutes les conditions sont réunies, il y a de l'excitation, comme un moment magique à venir. Le surf est un éternel recommencement… Réussir ses figures, à taper la vague et trouver son terrain de jeu. Et ici, nous avons la chance d’avoir de multiples terrains de jeu.
Surfer, c’est ce sentiment de liberté et ce rapport, très fort, à la mer

Quelles particularités a la Destination Granville Terre et Mer ?
Chaque jour est différent. Sur l’eau, tout peut changer d’un instant à l’autre : le vent, la marée, le temps, la luminosité, les contrastes, Il faut donc apprendre à profiter réellement de l’instant présent.
Un jour, il y a des nuages avec des rayons de soleil. Lorsque l'on est à Carolles, dans la baie on voit le soleil venir de la falaise et alors la vue sur le Mont-Saint-Michel est superbe. Nous avons également des lumières de ciel de traine très belles et sans cesse renouvelées.
La pratique de ce sport, c’est aussi la rencontre avec les animaux marins. Parfois, nous avons la chance de voir un phoque qui vient vers nous. Lors d’une séance de yoga sur l'eau, tu es au calme et tu peux avoir la chance de voir des dauphins.

Quelques conseils pour ceux qui souhaiteraient venir surfer sur notre Destination ?
Il faut savoir jouer avec les marées, ne pas sous-estimer le jus, le courant. Il faut être rigoureux avec les hauteurs d'eau pour ne pas toucher une des pêcheries, ces pièges à poissons ancestraux. Il faut également faire attention aux digues.

Et côté pratique ?
Avant de partir il faut vérifier la météo et faire un contrôle sur des sites dédiés comme Windguru, Allo Surf ou encore WindFinder pour les prévisions de vent en temps réel.

Mise en ligne le 10-01-2017. Photo du bandeau : Vital