Expérience d'une journée à Jersey à deux...

En vacances en Normandie pour la semaine, vous aurez l’occasion de partir pour Jersey, la plus importante des îles anglo-normandes. Prenez le bateau depuis le port de Granville et c’est parti pour une excursion carrément british !

jersey granville bateau

Petite croisière sur la Manche

Commençons par le commencement : avant de profiter de Jersey, il faut d’abord s’y rendre.  Si vous prenez la décision de partir la veille, vous pouvez réserver vos billets dans les Bureaux d’Information Touristique locaux ou à la gare maritime. Le jour J, le réveil peut piquer un peu. Par exemple, si le bateau est à 8h, il faut se présenter aux formalités d’embarquement pour 7h. Mais l’effort est léger étant donné ce qui vous attend. Sur le Victor Hugo, navire armé par la compagnie Manche Iles Express, vous croisez plein de personnes différentes : des familles, des couples, des insulaires, des continentaux… Des messieurs échangent sur le whisky devant la boutique de duty-free. Des petits et des moins petits se délectent du traditionnel Toblerone, véritable icône triangulaire des voyages à l’étranger. Vous sentez alors qu’une journée atypique est en train de démarrer. Une heure et demi plus tard, vous débarquez à Jersey.

Comment se déplacer à Jersey ?

Une journée, quelques heures finalement, sont devant vous pour découvrir les meilleurs spots de Jersey. L’avantage, c’est que vous avez déjà reculé votre montre d’une heure pour vous mettre à l’heure de Greenwich. Dans tous les cas, vous avez plusieurs possibilités de quitter Saint-Hélier :

  • La solution facile ? Pour ceux qui aiment se laisser guider, les bus Tantivy vous proposent des excursions faisant tout le tour de l’île avec un guide francophone. Ça dure 3h environ et vous pouvez les réserver en même temps que votre aller-retour en bateau.
  • Louer une voiture ? Si vous vous sentez de conduire à gauche, c’est effectivement possible. Néanmoins la circulation et le stationnement difficiles ne vous feront pas gagner énormément de temps.
  • Louer des vélos ? Il est facile de dégoter une location de vélo dès l’arrivée au port. Un bon réseau de pistes cyclables permet de bien circuler. N’oubliez pas la conduite à gauche pour autant !
  • Prendre les Liberty bus ? Ce réseau de transport dessert très bien les points d’intérêt de Jersey avec des passages réguliers en journée. Un pass illimité sur une journée coûte 8£ par personne (amorti en deux-allers-retours). Il suffit de se rendre à la gare routière très proche du port. Vous en profiterez pour attraper un plan et un guide de Jersey pour être au top niveau infos !

De Saint-Helier à Gorey

Le matin, sans trop s’attarder à Saint-Helier, vous pouvez déjà prendre la direction de Gorey pour découvrir le sud-est de Jersey. Via la ligne 1 des Liberty Bus, longez toute la côte et la baie de Saint-Clément et profitez du paysage mêlant sable et granit. Quand le bus s’arrête, on peut apercevoir de temps en temps quelques jardins privés « à l’anglaise » autour de maisons pleines de charme, souvent construites du granit rose local. Au terminus, le petit port de Gorey entouré de quelques boutiques et restaurants très attirants. Ni une ni deux, trouvez le petit chemin piéton vous menant au château de Mont Orgueil surplombant majestueusement la mer. Une grande pelouse au pied des murs de pierre permet de profiter de la vue. N’hésitez pas à arpenter les petits chemins où vous aurez d’autres points de vue sur la mer et sur le château. Si la saison s’y prête, vous pourrez même y déguster quelques mûres… Une fois la matinée bien avancée, reprenez le bus direction Saint-Helier.

Le midi à Saint-Hélier : lèche-vitrine…

Le midi, c’est sympa de retourner sur Saint-Helier. Les rues commerçantes s’animent à l’heure du déjeuner. Vous pourrez y faire quelques boutiques et trouver à manger en zigzaguant entre les touristes et les travailleurs. Soit dit en passant, vous verrez que les Jersiais et les Jersiaises n’ont pas à rougir de la mode française. Les vitrines de prêt-à-porter sont de grande classe et l’on y trouve encore quelques tailleurs de costumes. Néanmoins, pour les budgets serrés qui voudraient se faire plaisir, on trouve aussi quelques trésors. Les marchés couverts sont d’ailleurs des véritables cavernes d’Ali Baba aux mille couleurs. Les odeurs ouvrent l’appétit. N’hésitez pas à entrer dans les petits bazars ou dépôts-ventes pour dégoter des petites perles entre pièces de faïence anglaise et figurines collector Star Wars.

… et fish and chips

Ce n’est pas le tout mais il faut quand même trouver à manger ! Quand on est sur une île, dans une ville portuaire, ce serait quand même dommage de ne pas manger du poisson. Alors, forcément, vous trouverez facilement un traditionnel fish and chips. Pour ce reportage, on a testé Hectors Fish and Chips. Attention ! Il y a deux portes, une pour la poissonnerie et une pour le restaurant. Dirigez-vous donc au restaurant et choisissez votre plat : cabillaud, haddock, saumon… Vous aurez le choix. Un conseil : patientez avec le cidre local de Jersey particulièrement fruité. Le plat, consistant, est servi avec des frites fraîches et une touche d’humour bien dosée du serveur. Aucun regret donc ! Il paraît qu’en allant directement au marché aux poissons, on peut aussi déguster un vrai fish and chips directement au cœur des étals chez Faulkner Fisheries.

L’après-midi : direction La Corbière

Tout cela mérite une bonne digestion face à l’air marin ! Le sud-est ayant été parcouru, vous pouvez maintenant vous diriger vers le sud-ouest. Il faudrait une journée ou deux de plus pour avoir le temps de découvrir le nord (ou bien profiter des tours guidés en autocar). La ligne 12 peut vous emmener alors jusqu’à La Corbière en longeant la côte. Comme le matin, l’idée est de prendre le bus pour scruter les paysages entre deux arrêts. Vous apercevez le château Elizabeth protégeant Saint-Hélier des assauts ennemis. Ensuite, vous longez les baies de Saint-Aubin et Saint-Brelade qui sont des petits paradis balnéaires, des rivieras où on se prélasseraient bien sur toute une journée.

Arrivés à La Corbière, il suffit alors de faire quelques pas pour profiter de la vue sur un paysage maritime unique ! Sur un site naturel composé de granit rose, le phare de la Corbière se dresse tout au bout d’un isthme accessible uniquement à marée basse. C’est clairement la mer qui est reine ici. Avec le vent, elle sculpte la roche pour y dessiner parfois des formes bien étranges. Laissez libre cours à votre imagination… Une tour imposante de sept étages se distingue également. De construction allemande pendant la Seconde Guerre, chaque étage est désormais une location de vacances avec une vue incomparable sur le littoral !

journee jersey

Retour au port

Au milieu de l’après-midi, il faut déjà songer au retour. Reprenez alors le bus vers Saint-Hélier et, s’il vous reste du temps, passez-le non loin du port pour assurer le retour à l’heure au bateau. En reprenant le guide touristique, vous verrez que quelques pubs y sont indiqués. Afin de déguster la bière locale, la Liberation Ale, rendez-vous chez Hugo’s dans le quartier commerçant. La déco est très sympa, faite avec beaucoup de goût et la bière de Jersey mérite la dégustation. Pour parfaire la journée avant l’heure du départ, le crochet à la Maison de Jersey semble tout indiqué. Cette boutique, située dans la fameuse King Street, propose majoritairement des produits 100% locaux. On y trouve notamment du vin des côteaux de Jersey, beaucoup de produits à base de pomme, mais surtout : le fudge ! Ce fabuleux caramel qui ne décolle pas les bridges, qui fond dans la bouche et qui rentre facilement dans votre sac à dos !

Allez, cette fois, c’est l’heure du retour, il faut rentrer à Granville… La seule envie qui vous restera, c’est d’y retourner et d’y rester encore plus longtemps !