Spectacle à l'Archipel : "Je parle à un homme qui ne tient pas en place" avec Jacques Gamblin

Culturelle ,  Spectacles, musique, théâtre ,  Spectacle ,  Théâtre ,  Autre à Granville
Yannick Perrin
  • (Théâtre). Je parle à un homme qui ne tient pas en place parle d’amitié, d’échec, de vanité, de défi, de glisse, de mental, de coups de blues et de bol. Un homme à terre écrit à un homme en mer, un point jaune se déplaçant sur la carte du monde...

    En 2014, alors que Thomas Coville tente pour la quatrième fois de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire, Jacques Gamblin lui écrit, quotidiennement. De cette correspondance nait ce spectacle. Seul sur son bateau, un trimaran de plus de 30 mètres, un homme, un grand marin, tente le record du tour du monde à la voile en solitaire. Un autre homme lui écrit chaque jour pour le soutenir, l’accompagner et l’encourager. Voyage physique, géographique et mental. Jacques Gamblin tente chaque jour de trouver les mots sans savoir s’il est simplement reçu de l’autre côté de l’océan, s’il est entendu et compris.
    Correspondance aveugle et peu commune, sensible, intime, secrète et empathique… L’un parcourt la France, d’un plateau à l’autre, en solo, il joue ses propres textes, c’est son travail. L’autre soliste joue contre le temps autour de la planète. Il travaille la mer au corps à corps, sa survie en bandoulière. Des hommes de courage, de doute, de passion, de quête et de conquêtes.
    Natif de Granville, Jacques Gamblin aime la mer et le sport, en tant que cycliste et coureur de fond. L’engagement du corps est un thème récurrent dans son travail, comme
    notamment dans 1 heure 23“ 14’ et 7 centièmes où il incarnait le coach de Bastien Lefèvre.
    Thomas Coville, marin pugnace, a tenté à cinq reprises de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire. En décembre dernier, il débarque enfin à Brest avec plus de 8 jours d’avance sur le précédent record détenu par Francis Joyon.
    Je parle à un homme qui ne tient pas en place parle d’amitié, d’échec, de vanité, de défi, de glisse, de mental, de coups de blues et de bol. Un homme à terre écrit à un homme en mer, un point jaune se déplaçant sur la carte du monde…

    L’Archipel, place Maréchal Foch, à Granville.
  • Tarifs
  • Adulte
    35 €
  • Tarif abonné
    30 €
Horaires
Horaires
  • Le 23 janvier 2018 à 20:30